Un chinois convoite Linxens, une pépite de la tech française

Ce spécialiste des composants pour cartes à puce serait racheté pour 2,2 milliards d’euros.