SFR met 40 % de ses effectifs en chômage partiel

Les opérateurs télécoms sont confrontés à la surchauffe de leurs réseaux mais aussi la fermeture de leurs boutiques