La justice peut-elle avoir accès aux messages échangés sur un groupe Facebook privé ?

Une enquête est ouverte concernant un groupe Facebook réservé aux forces de l’ordre sur lequel ont été échangés de nombreux propos haineux, racistes, sexistes ou homophobes.