Chili : la révolution féministe passe à l’offensive

Le 8 mars 2020, à Santiago, un million de Chiliennes marchaient pour défendre leurs droits. Dans ce pays où le divorce n’a été légalisé qu’en 2004, le mouvement féministe constitue l’une des principales forces d’opposition. Avant le référendum du 26 avril pour une nouvelle Constitution, le combat s’organise.